2010 – 2019

 

La modernisation et l'entretien du local Solférino reste une priorité pour les bénévoles de l'ASTI qui apprécient sa situation en centre ville. Cependant, les normes de sécurité ne sont plus adaptées et la Mairie souhaite mettre les membres de l'Association en sécurité.

 

En septembre 2013 a lieu le déménagement du local en sous-sol de la rue Solférino au 89 rue de la Muette. La Mairie met à la disposition de l'ASTI, au Centre Sportif et Culturel, un local un peu plus grand,  bien structuré et équipé avec un vrai bureau, une petite salle de travail, un local technique et un coin-cuisine. Ce local reçoit les Sections Primaire et Alpha.

 

Les activités de la Section Collège-Lycée se poursuivent au 1 bis rue Solférino. Les 2 locaux sont éloignés l'un de l'autre.

 

Le local de la Muette est inauguré le 11 décembre 2013, en présence du Mr Jacques MYARD, Député-Maire de Maisons-Laffitte, de Monsieur Joël DESJARDINS, Conseiller Général, et de nombreux élus et invités, présidents d'Associations, et les bénévoles.

 

L’ASTI accueille de plus en plus d’élèves, toutes sections confondues. Le nombre de bénévoles s’est considérablement accru. Le local reçoit des élèves tous les jours de la semaine, matin, après-midi et soir.

 

La Section ALPHA adultes continue sa mission d’apprentissage du français et d’intégration et aide aussi, dans la mesure de ses possibilités, les adultes, dans leurs démarches pour obtenir des papiers, un logement… "La lutte contre l'illettrisme" est ajouté à l'objet des statuts.

 

Au long de toutes ces années, le travail d’accompagnement social des familles a été mené en réseau avec la Mairie, le CCAS pour l’obtention de logements décents, la Circonscription Sociale, l’UDASTI et son juriste pour des problèmes de régularisation de papiers, le CMP (Centre Médico-Psychologique), le Secours Catholique, SLMM (Solidarité Logement Maisons Mesnil), AMI Services, 2AD… En 2013, l'Analyse des Besoins Sociaux de la Ville, étude menée par la Mairie et à laquelle l'ASTI a participé, a renforcé les contacts avec ces associations, Pôle Emploi, les assistantes sociales.

 

En 2014, AMI Services, 2AD, SLMM, le Secours Catholique et l'ASTI s'associent, se rencontrent et échangent régulièrement pour aider au mieux les plus démunis. La solidarité est le centre de leur action. 

 

Les importantes migrations dues aux guerres, aux difficultés économiques et politiques ont accru les besoins de nombreuses populations.

 

La réponse associative doit évoluer sans cesse. L’ASTI s’adapte au changement de la société.